C'est avec une vision pour cette communauté que j'aime et dans laquelle j’ai élu domicile que j'annonce ma candidature pour le poste de conseiller municipal pour le quartier 18 - Alta Vista.
Beaucoup d'entre vous connaissent mon engagement envers le service communautaire grâce à mon travail en tant que Président de l'Association communautaire Elmvale Acres (ACEA).
Bien que l'ACEA ait pris racine autour de ma table de cuisine en 2015, j’aimerais vous dire comment j’en  suis arrivé à ce point.

J'ai habité plusieurs villes à travers le Canada , y compris Mississauga où, à l'âge de 10 ans, assis dans le gymnase de mon école, j’ai écouté la mairesse Hazel McCallion nous livrer son message.
Elle nous a dit que chaque personne doit déterminer ce qu'elle veut accomplir dans la vie, et ensuite être suffisamment courageuse pour atteindre ses objectifs.
J'ai été ému par le message de Mme McCallion. J'ai commencé à écouter d'autres figures publiques et me suis rendu compte que j'étais inspiré par les gens qui cherchent à avoir une influence positive sur le monde qui les entoure.

Il y a un vieux dicton selon lequel  ce n'est pas le point de départ qui importe , mais le point d’arrivée . Assez vrai ; reste que mon désir de vouloir faire une différence dans la communauté qui m’entoure a commencé sur le plancher de mon gymnase  d'école.

J'ai déménagé à Ottawa au début de ma vingtaine, motivé par l'idée du service public. Deux ans plus tard, j'ai obtenu ma maîtrise en politique publique et j'ai accepté un poste au Bureau du vérificateur général du Canada. J’y ai travaillé à rendre le gouvernement plus responsable de l'argent qu'il dépense. Après plus d'une décennie de service dévoué en tant que vérificateur, je croyais avoir trouvé ma vocation professionnelle.

Cependant, la vie nous  surprend parfois.

Lorsque j'ai fondé l'ACEA en 2015, une étincelle s'est allumée en moi. Cette étincelle a suscité la passion de me lever et de représenter les préoccupations de ma communauté, notamment : l'utilisation et le réaménagement des terres, les inondations résidentielles, la sécurité communautaire, la préservation du journalisme local et le renouvellement des infrastructures.

Pendant ce temps, je suis venu à deux vérités importantes.

La première est que ma passion pour le service communautaire n’est pas comblée en étant assis derrière un bureau, mais bien en travaillant dans les rues de ma communauté pour m’assurer que les voix collectives de mes voisins sont entendues !

La seconde est qu'il n'y a pas de formule magique pour obtenir des résultats pour les résidents de la communauté - sauf par un travail honnête et dur.
C'est sur ces deux vérités que je me base pour devenir le prochain conseiller municipal d'Alta Vista.

II est temps  pour un Alta Vista où le conseiller municipal communique régulièrement avec les résidents, afin que nous puissions établir, ensemble, l’ordre de priorité pour les questions à traiter, dont :

La revitalisation des rues en ruine et  des égouts défaillants;
• L’amélioration  de la sécurité de la communauté;
• L'engagement efficace du public dans le cadre de projets de développement;

• Faire avancer les initiatives environnementales, pour un Ottawa plus vert.

Il est temps de façonner Alta Vista selon les voix de plusieurs, et non celles de quelques-uns. Il est temps de prioriser les gens, pas la politique.

 

Ensemble, nous pouvons y arriver. Ensemble, nous pouvons nous assurer que les enjeux d’importance pour les gens soient les seuls enjeux qui comptent à l’hôtel de ville.

Cordialement,
Kevin Kit

Joignez-vous à la campagne

© 2018

  • Facebook Social Icon
  • Instagram Social Icon
  • Twitter Social Icon